dimanche 19 mars 2017

J'AI LU : LES ETRANGES TALENTS DE FLAVIA DE LUCE


Les Etranges Talents de Flavia de Luce
Tome 1
Alan Bradley
Editions 10-18
Policier, Fantastique



Pour Flavia de Luce, presque 11 ans, la découverte d'un oiseau mort sur le seuil de Buckshaw, le manoir en ruine de la famille de Luce, constitue un mystère passionnant - d'autant plus qu’un timbre assez rare est planté sur son bec. Mais ce qui est encore plus curieux, c’est l'effet terrifiant produit par cet oiseau de malheur sur son père, veuf mélancolique et grand philatéliste. Bientôt, Flavia découvre quelque chose d'encore plus choquant gisant dans le champ de concombres qui confirme le drame annoncé par cet oiseau de mauvais augure. Alors que la police s’invite à Buckshaw, Flavia décide que c'est à elle de rassembler les indices et de résoudre le puzzle. Qui était cet homme qu'elle a entendu se disputer avec son père ? Que faisait ce funeste oiseau en Angleterre ? Qui est le vengeur d'Ulster ? Et, plus étrange encore, qui a dérobé une part de l’indigeste tarte à la crème anglaise préparée par Mrs Mullet et qui reposait au frais sur le rebord de la fenêtre ?


MON AVIS : 
(sans spoiler)

L'impertinence et l'intelligence de cette gamine attachante, astucieuse et cultivée, passionnée de chimie (surtout de poisons qu'à faible dose elle teste sur ses soeurs lol. C'est un peu la note gothique lol), ne font qu'ajouter au charme de ce roman policier bien ficelé, sans hémoglobine et sans violence à outrance. 

L'auteur n'a pas lésiné sur l'humour anglais, le vocabulaire est riche, bref, la plume est belle et élégante. J'ai aimé la narration à la première personne qui collait parfaitement au style de l'auteur. Et malgré la lenteur apparente de l'enquête, on ne s'ennuie pas une seconde. L'intrigue est originale, le récit rythmé et le dénouement réserve un palpitant coup de théâtre.

Notre jeune enquêtrice au flegme britannique devance la police avec quelque chose d'Alice au Pays des Merveilles dans l'Angleterre d'Agatha Christie, et cela m'a beaucoup plu ! L'histoire se déroule au tout début des années 50 mais par moments, elle pourrait tout aussi bien se passer dans les années 30 ou même 60, si l'on ne parlait pas de George VI et de la Seconde Guerre mondiale encore toute proche, et ce flou historique ajoute au brouillard de l'enquête.

Nous suivons donc Flavia et Gladys, sa fidèle bicyclette, qui la dépose où l'enquête entraîne notre héroïne, au fil de ses déductions. Après avoir découvert un homme entrain de mourir dans le carré des concombres du potager familial, Flavia va tenter de disculper son père que tout accuse. Pour cela, elle va enquêter sur un second assassinat perpétré des années auparavant. Tout part d'un timbre-poste apporté par un oiseau mort... 

Je lirai les tomes suivants avec beaucoup de plaisir.

2 commentaires:

  1. Flavia de Luce quel joli nom ♥
    Merci pour cet avis qui donne envie.
    Bisous et bon WE

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, c'est un joli nom, plus italien que britannique, (le roman se situe en Angleterre) et la gamine ne manque pas de piquant ! lol Une lecture vraiment très sympa ! Merci Didi pour ta visite, gros bisous et doux weekend (livresque si possible lol)

      Supprimer