samedi 4 mai 2019

J'AI LU : HAMISH MACBETH - TOME 1


Hamish Macbeth
Tome 1 :
Qui Prend la Mouche
M.C. Beaton
Editions Albin Michel
Policier - Cosy Mystery



Policier du petit village de Lochdubh situé au beau milieu des Highlands en Ecosse, Hamish Macbeth manque totalement d'ambition professionnelle mais il peut cependant compter sur son intuition naturelle pour mener à bien ses enquêtes. Ses qualités lui seront utiles quand le corps sans vie de Lady Jane Winters, langue de vipère notoire et participante au stage de pêche à la mouche du village, est retrouvé dans la rivière.  
Secondé par la délicieuse Priscilla Halburton-Smythe, Hamish s'immerge en eaux troubles pour démasquer l'assassin.
Vous avez aimé Agatha Raisin ? Vous allez adorer Hamish Macbeth ! 


MON AVIS
(Sans Spoiler)

L'auteur d'Agatha Raisin, la romancière M.C Beaton, nous entraîne cette fois-ci en Ecosse, pour nous présenter un autre héros policier (héros qui a déjà eu droit à sa série TV au Royaume-Uni dans les années 90, il fut incarné par Robert Carlyle, notre Rumplestliskin de Once Upon a Time). 
Nous sommes dans un village nommé Lochdubh, (inventé de toute pièce par l'autrice), au bord d'un loch, près de Strathblane, ville réelle, située au nord de Glasgow, village dont le seul et unique policier est le jeune Hamish Macbeth qui vit avec son chien nommé Towser. 

Nous suivons un stage de pêche, faisons la connaissance des divers participants, ainsi que d'Hamish Macbeth, le seul flic du village qui taquine aussi le poisson et est secrètement amoureux de Priscilla Halburton-Smythe, fille des habitants d'un beau manoir, qui elle aussi semble apprécier la compagnie d'Hamish. 

La plume est suffisamment habile pour nous parler avec justesse de la beauté des décors des Highlands, mais je suis moins conquise par le rythme du roman, car si j'ai aimé le déroulement de l'enquête, j'ai trouvé la première partie du roman empêtrée dans d'infinies longueurs, pourquoi ? Parce que la découverte du crime n'a lieu qu'au milieu du livre ! 

Le lecteur est spectateur du stage de pêche, (malgré qu'il faille être attentif à ce qu'il se passe... cela peut servir pour récolter des indices...) Hamish, notre héros, ne passe qu'en coup de vent, et même si le ton monte parfois entre certains protagonistes, on sait bien que l'un d'entre eux va être assassiné, mais quand ? Dès que le crime est découvert, la lecture est dynamisée, et le roman se lit à la vitesse de la lumière, on n'a pas envie de le lâcher. 

Je n'ai pas lu la quatrième de couverture avant de lire le roman, donc je ne savais pas qui allait être tué, je préfère me réserver ce genre de surprise c'est pourquoi je lis rarement les résumés. 
D'emblée, j'ai aimé le héros, il est sympathique, discret, un peu solitaire, perspicace, avec tout de même un franc-parler qui va droit au but. Par contre, ce que j'ai trouvé un petit peu lassant c'est sa mise au rencart systématique de la part de l'inspecteur Blair et de ses deux acolytes, dès qu'ils arrivent de Strathblane pour prendre l'enquête en main. On sait qu'Hamish trouvera avant eux, mais leur manière de prendre celui-ci pour un idiot est usée.

Un mot sur la couverture, à l'instar de la série "Agatha Raisin" l'illustratrice est la même, Alice Tait, et j'aime beaucoup le style de ses dessins ! 

Je me suis déjà procuré le tome 2 des enquêtes d'Hamish Macbeth, je vais voir comment on chasse la groose, dans "Qui va à la Chasse", en espérant que les 32 tomes de la série soient publiés en français, car j'ai bien aimé ce héros, son enquête, et surtout : les Highlands, mais à ce sujet-là, je le savais déjà !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire