mardi 11 décembre 2018

UNE PETITE ENVIE...


Plus un Chat !
Didier Decoin
Illustrations : Nicolas Vial
Editions du Chêne
Hors Collection


Poétique ou imaginaire, laissez-vous séduire par une autre Venise, celle des chats de Nicolas Vial dont les dessins aux couleurs généreuses ont inspiré la plume de Didier Decoin. 
 La plupart des chats ont disparu des ruelles de Venise et beaucoup le regrettent. Depuis l’époque de la République, les habitants de la Sérénissime respectent ces félins, redoutables remparts contre les nuisibles à moustaches. Au fil des pages, le lecteur suivra le parcours d’une armada de chats déambulant dans le dédale des célèbres canaux. Le périple dans cette Venise pittoresque, parfois imaginaire, s’achève au crépuscule quand la silhouette de la ville se confond avec la ligne d’horizon. 
 Au fil des pages, Nicolas Vial met en scène des chats vagabondant dans les ruelles, pilotant un Riva ou somnolant au bord des canaux. Inspiré par cette vision ludique et poétique de Venise, le romancier Didier Decoin, accompagne de sa plume ces félins partis à la conquête de la ville.

Grâce au compte Instagram de Babelio, j'ai découvert cette petite pépite qui m'a tout de suite tapé dans l'oeil, elle va très vite rejoindre ma PAL. Je n'ai pas encore eu l'occasion de feuilleter cet ouvrage, mais  il sera vite à la maison... On en reparlera... $ûrement !
Et vous, avez vous envoyé des suggestions au Père Noël ?

samedi 1 décembre 2018

UN LIVRE, UN THE...


La Muse
Rita Cameron
Editions Milady
Romance Historique


Encore un roman que j'avais repéré avant sa sortie ! Il s'agit de l'histoire d'Elizabeth Siddal, l'un des modèles favoris des peintres préraphaélites, comme Walter Deverell, William Holman Hunt, John Everett Millais, et surtout Dante Gabriel Rossetti, dont elle sera la muse et l'épouse. Mais ce que l'on sait moins, c'est que Lizzie Siddal était elle-même artiste préraphaélite, plasticienne, écrivaine et poétesse. Outre le coté romancé de l'histoire, j'ai surtout hâte d'en savoir un peu plus sur la vie de cette artiste...


Dante Gabriel Rossetti
Beata Beatrix
1872
Modèle : Elizabeth Siddal
Scottish National Gallery of Modern Art
Edimbourg

J'AI LU : LE SOUFFLE DE LA PIERRE D'IRLANDE - TOME 5


Le Souffle de la Pierre d'Irlande
Tome 5 
Le Brouillard
Eric Simard
Editions Magnard Jeunesse
Fantastique - Légendes 



L'Irlande est désormais aux mains des Fomoire, les guerriers de l'ombre. Retranchés sur une pointe de terre balayée par les vents, cinq héros se sont jurés de résister jusqu'à la mort : Eriam, sa jument Saol, Bran le fidèle cheval d'Anga, la tête du géant Crom Dubh et Dynn, le petit esprit de la nature. Que peuvent-ils espérer face à une armée de colosses ?

(J'ai retiré la première phrase du résumé car elle dévoilait un événement final du tome 4, c'est à dire un énorme spoiler ! Et je suis "anti-spoiler", je déteste que l'on me dévoile à l'avance ce qu'il va se passer, car le plaisir de la lecture est gâché).


MON AVIS
(Sans Spoiler)


Epique et puissant ! C'est le moins que l'on puisse dire du cinquième et dernier tome de cette très belle saga du Souffle de la Pierre D'Irlande. 
Que d'épreuves pour William et ses alliés ! J'ai pourtant trouvé un peu trop de combats et de massacres dans ce tome, ce fut un peu lassant, j'aurais bien aimé voir certains conflits et certains règlements de compte se traiter d'une manière plus subtile, sans violence, mais la plume de l'auteur étant ce qu'elle est, c'est à dire superbe et amoureuse de la Verte Erin, elle pallie le surplus guerrier. Et puis nous sommes chez les Tuatha Dé Danann...
Il n'y a pourtant pas que de la violence, il y a aussi de l'émotion...

William, notre héros maîtrise maintenant chacun de ses pouvoirs, chaque tome a été consacré à un élément, l'eau, le feu, la terre, l'air et dans ce cinquième tome, voici le brouillard...

Juste en passant : encore quelques fautes d'orthographe qui clignotent en rouge... Et que fait la carte de l'Irlande à la fin du livre au lieu de figurer au début ? C'est tout de même plus logique de l'insérer dans les premières pages pour la consulter au cours de la lecture, on ne pense pas à aller la chercher à la fin de l'ouvrage car elle n'est pas signalée, au contraire des mots du lexique sur la mythologie celtique irlandaise.

Autre petit bémol, certaines scènes passent très vite, ou se sont déroulées "hors livre" c'est à dire que l'on n'a rien raconté au lecteur, il est juste mis devant le fait accompli sans explication, alors que d'autres situations mettent un peu trop de temps à mûrir...

Beaucoup de rebondissements viennent ponctuer le fil de l'histoire qui résout petit à petit toutes les quêtes. Il y a de la magie, des sentiments, des retournements de situations, des surprises, du courage, de la "celtitude" et le lecteur obtient toutes les réponses à ses questions.

Et puis l'on découvre, à la fin de l'histoire, ce qu'est réellement le fameux "souffle de la pierre d'Irlande" et c'est beau, plein de poésie, poésie qui figure tout au long de la saga, à la fois dans la narration et dans l'esprit de cette merveilleuse épopée écrite par un amoureux de l'Irlande. L'auteur a su m'emmener dans son bel imaginaire, son hommage à l'Île d'Emeraude, j'ai vraiment aimé ma lecture ! 

jeudi 29 novembre 2018

J'AI LU : LE SOUFFLE DE LA PIERRE D'IRLANDE - TOME 4


Le Souffle de la Pierre d'Irlande
Tome 4
Eric Simard
Editions Magnard Jeunesse
Fantastique



Qui est ce guerrier qui m'a tué il y a plus de deux siècles ? Etait-ce un leprechaun, un traître Dé Danann, un Fir Bolg ou une sheerie maléfique ? A moins que ce ne soit un Fomoire, un de ces monstrueux combattants de l'Invisible qui s'apprête à envahir l'Irlande... Anga, ma bien-aimée, notre peuple féerique risque d'être anéanti à jamais. Et pendant ce temps, les humains s'amusent. Ils ne s'aperçoivent de rien !

MON AVIS
(Sans Spoiler)

C'est dans ce tome que William apprend enfin une chose primordiale sur lui-même, entre autres quêtes, car je trouve que plusieurs questions gravitent autour d'un but principal, c'est à dire la réunion des quatre talismans.
Ce tome n'est guère tendre, depuis le tome 3, la série a pris un tournant très combatif, très guerrier, un peu triste aussi, mais l'histoire est passionnante, avec son lot de surprises, et j'adore suivre notre héros à travers l'Irlande, la plume de l'auteur ne déroge pas à la poésie, légèrement moins présente cependant dans ce tome.
Le mystère autour de William se dévoile petit à petit, mais plein d'interrogations subsistent, tout, chaque quête, chaque rebondissement aura son écho et sa réponse dans le tome 5. 
Cependant, la fin de ce tome 4 nous laisse sur un émouvant cliffangher, une passerelle vers le tome suivant avec lequel j'ai enchaîné ma lecture car je ne pouvais pas attendre... La tension est à son comble ! 

mardi 27 novembre 2018

J'AI LU : LE SOUFFLE DE LA PIERRE D'IRLANDE : TOME 3


Le Souffle de la Pierre d'Irlande
Tome 3
La Terre
Eric Simard
Editions Magnard
Fantastique Jeunesse


Où est ma place entre le monde d'où je viens et celui qui m'attend ? Qui sont mes véritables parents ? Pourquoi m'abandonnes-tu, Anga, au moment où j'ai le plus besoin de toi ? Fort de mes nouveaux pouvoirs, je pars sur les traces de ma bien-aimée. Un être me protège comme si j'étais son enfant : Eriu, la terre d'Irlande. Sans son soutien, que deviendrais-je face à mes ennemis et aux monstrueux guerriers de l'Ombre ?

MON AVIS
(Sans Spoiler)

Quel dommage que la couverture ne soit pas à la hauteur du roman, je peux même la qualifier d'épouvantable ! Outre les aspects grisâtres, voire "pierreux" des personnages, le visage de Fiona n'est même pas joli. Et l'usage de Photoshop, entre dessin et photo, n'est pas des plus heureux... Mais parlons du roman...

Un épisode un peu en-deçà des deux premiers volumes, mais l'histoire et le récit restent néanmoins de qualité. La quête continue pour William, notre héros, mais à la fin du livre, on ne sait toujours pas une certaine chose, et je pense que c'est le but du roman, un genre de "quête fil rouge" entre autres quêtes résolues dans le roman, on ne saura cet important "détail" qu'à la fin, soit lors de celle du prochain tome, soit celle de la toute fin de la saga.

A un certain moment, le lecteur se perd un peu entre le réel et le rêve, ce n'est pas très clair, mais la plume de l'auteur est agréable à suivre, de plus, rien ne traîne, on passe vite à l'action suivante.
J'ai trouvé ce roman un peu trop guerrier, l'auteur exploite à fond les légendes et la mythologie irlandaise, et tire un peu sur l'histoire, la fait durer pour obtenir 152 pages... Par contre les descriptions des paysages irlandais m'ont autant enchantée que dans les tomes précédents.
J'ai regretté que la carte de l'Irlande découverte à la fin du roman ne soit pas au début du livre, cela aurait été nettement plus logique, car on la trouve seulement à la fin de l'histoire, elle ne sert plus à rien, au cas où l'on voudrait situer certains lieux. 

Ce tome bénéficie d'un lexique avec le nom des personnages mythologiques, il est consacré à la Terre, (le tome 1 nous faisait découvrir l'élément Feu, et le tome 2, l'élément Air), en dédiant un tome par élément, les livres n'étant pas très épais, deux éléments auraient pu figurer ensemble. J'ai relevé quelques coquilles, des fautes d'orthographe, ce qui me déplaît toujours (et qui ne devrait pas figurer).
Je vais enchaîner avec la suite, j'aime beaucoup cet univers, ces émotions que l'auteur sait parfaitement exprimer, et son amour pour l'Irlande me parle énormément...

mercredi 21 novembre 2018

UN LIVRE, UN THE...


Scènes de Crimes à Orsay
Christos Markogiannakis
Editions du Passage

Nous entrons au Musée d'Orsay, mais nous ne sommes pas dans une série policière, il n'y a pas de cadavre ! Les meurtres à élucider sont dans les oeuvres, nous allons entrer dans celles-ci afin d'y décortiquer les crimes qui s'y déroulent.

Entre histoire de l'Art et curiosité... 

Bien sûr, ces tableaux traitent pour la grande majorité des épisodes de la mythologie greco-latine. Nous sommes bien dans un polar, mais d'un genre très particulier... 
Quelle lumineuse idée de creuser sur l'histoire et les secrets de ces crimes historiques ou mythologiques. 
Il existe un premier livre de l'auteur, sur le même sujet : "Scènes de Crimes au Louvre". 
On en reparle plus tard...

Ce titre faisait partie de mes envies de la rentrée littéraire avec le tome 3 des Détectives du Yorkshire de Julia Chapman : Rendez Vous avec le Mystère
puis la Muse de Rita Cameron, 
Et Dieu se leva du Pied Gauche, d'Oren Miller (tome 3 de la saga policière du tandem Isabeau Le Du et Evariste Fauconnier), 
Le Pouvoir du Temps de Violaine Janeau, 
Le tome 1 d'Ivy Wilde, ("quand fainéantise rime avec magie")
Le tome 7 de Gardiens des Cités Perdues et bien d'autres dont je vous reparlerai bientôt...

Et vous, quelles sont vos envies en cette rentrée littéraire ?

samedi 17 novembre 2018

J'AI LU : LE SOUFFLE DE LA PIERRE D'IRLANDE TOME 2


Le Souffle de la Pierre d'Irlande
Eric Simard
Editions Magnard Jeunesse
Fantastique


Il y a moins d'un an, je vivais paisiblement en Bretagne. Je menais une vie normale dans un collège normal. Mais l'Irlande a murmuré à mon âme de troublants secrets. À peine arrivé sur l'île, je suis tombé amoureux de Fiona, une jeune aveugle qui détenait les clés de mon mystère. Aujourd'hui, je dois coûte que coûte retrouver mes pouvoirs et conquérir l'air afin de protéger l'Émeraude des guerriers légendaires.


MON AVIS
(Sans Spoiler)

Tout autant de poésie dans ce tome deux que dans le premier, l'univers est vraiment beau. L'auteur est amoureux de l'Irlande, et ne se prive pas de faire chanter tous les accords lyriques, mythologiques et culturels de l'Île d'Emeraude. Le pays est quasiment un personnage à lui seul et j'aime beaucoup les jolies descriptions et atmosphères dont l'auteur ponctue chaque scène, situation et action. Je dirai même qu'il y a beaucoup de grâce dans ces évocations irlandaises...
J'ai beaucoup aimé ce tome, peut-être un brin plus paisible que le précédent, mais plus intense et sensible. Ce tome se lit très vite, le rythme est soutenu, les événements s'enchaînent et au fil de la lecture, outre Fiona et Bran, le cheval, on rencontre d'autres protagonistes légendaires et mythologiques et le lecteur a de belles surprises. 
Notre jeune héros prend conscience de son identité première, et apprend...  La volonté, la patience, l'empathie, le courage, tout lui est joliment rappelé, enseigné, remémoré, William réapprend à être un Tuatha Dé Danann.
Je vais enchaîner avec le tome 3...