mercredi 8 juillet 2020

J'AI LU : LA TENTATION DU PARDON


La Tentation du Pardon
27e Enquête du Commissaire Brunetti
Donna Leon
Editions Calmann-Levy
Policier



Quand le commissaire Brunetti reçoit une collègue de sa femme inquiète pour son fils Alessandro, qui se drogue, ce sont le père de famille et le policier qui se mobilisent aussitôt en lui. Au même moment, un homme est retrouvé au pied d’un pont, gravement blessé : le père d’Alessandro. Aucun témoin ni indice, et pourtant Brunetti fait le lien avec les addictions de son fils. Cependant, informations contradictoires et même mensonges le déroutent. Aidé de la belle commissaire Griffoni et de l’astucieuse signorina Elettra, il mène son enquête dans un réseau de mystérieux indics du monde de la drogue, de transactions souterraines et d’une arnaque scandaleuse, jusqu’à dévoiler une vérité insoupçonnée sur de sombres crimes. Dans cette affaire qui tourmente Brunetti, il aura plus que jamais besoin de se tourner vers sa famille, le plaisir de se plonger dans ses livres et les bons petits plats de son épouse Paola…

MON AVIS 
(Sans Spolier)



Quoi que fasse Brunetti, je le suis avec plaisir dans la Cité des Doges, et Dieu sait si dans cette enquête plus que dans toute autre, notre commissaire prend son temps pour penser, repenser, analyser et s'interroger. 
On aime s'asseoir avec lui sur le banc d'un campo, entrer dans un café pour boire un expresso et déguster une pâtisserie, respirer sur un pont, au bord d'un rio, aller voir une connaissance apte à lui fournir un renseignement... Partir à la pêche aux informations en compagnie de sa collègue, l'astucieuse commissaire Griffoni. 

Le mari d'une collègue de Paola est retrouvé gisant au pied d'un pont après que sa femme eut consulté Brunetti au sujet de ses inquiétudes concernant les addictions de leur fils adolescent. 
Agression, tentative de meurtre ou accident ? 
L'intrigue est un petit peu nébuleuse et complexe, car à la première affaire, vient s'en greffer une seconde, qui n'a pas vraiment de rapport avec la précédente, pour baigner dans un étonnant trafic, une escroquerie menée de main de maître. La délinquance se trouve là où l'on ne s'attend pas à la dénicher...

Voici le rythme de cette enquête, longue à élaborer, mais loin d'être déplaisante pour autant, même si l'on s'égare par moments... à l'instar de la pensée et des préoccupations de Brunetti qui ramène souvent ses cogitations et ses craintes à sa famille.
J'ai un petit peu regretté la fugacité de la signorina Elletra, trop peu présente dans cette enquête...
J'aime lire les enquêtes de Brunetti, Venise en filigrane me charmera toujours...

lundi 6 juillet 2020

UN LIVRE UN THE...


Le Choix d'Estéban
Martine Hermant
éditions Créer
Fantastique

Thé de Noël Dammann Frères


J'ai reçu ce roman en cadeau aujourd'hui je vais très vite le découvrir... Je sais qu'avec Martine Hermant, je vais voyager dans son imaginaire fantastique, un onirisme qui m'avait beaucoup plus lors de ma lecture du Rêve de la Licorne. 
à très vite pour ma chronique...

samedi 4 juillet 2020

J'AI LU : UN PIQUE-NIQUE PRESQUE PARFAIT (LOVELY & RYDER TOME 2)


Un Pique-Nique Presque Parfait
Une Enquête de Loveday & Ryder 
Faith Martin
Editions Harper Collins
Policier - Cosy Mystery




Le deuxième tome de la série Loveday-Ryder ! 
Été 1960. Après une fête de fin d’année organisée par les étudiants de St Bede’s College sur les berges d’une rivière, le corps d’un certain Derek Chadworth est retrouvé flottant dans les eaux de Port Meadow. Et si tous les jeunes gens présents sur les lieux affirment que la mort de Derek est accidentelle, aucun d’entre eux ne peut attester avoir bel et bien aperçu l’étudiant à la fête. Confronté à des témoignages vagues qu’il juge peu crédibles, le Dr Clement Ryder décide d’ouvrir une enquête, assisté de la jeune policière Trudy Loveday, qui entreprend de se faire passer pour une étudiante de St Bede’s College. Trudy arrivera-t-elle à gagner la confiance des élèves et percer le mystère qui entoure la mort du jeune homme le plus populaire de l’université ? Car une chose est sûre : Derek Chadworth n’était pas un étudiant comme les autres…


MON AVIS
(Sans Spoiler)


Un grand merci à Babelio et aux éditions Harper & Collins pour cette invitation à l'opération Masse Critique et pour l'envoi de cet ouvrage.

Une seconde enquête pour le tandem Trudy Loveday et le coroner Clément Ryder sur une trame universitaire. Un étudiant en droit, un certain Dereck Chadworth, est retrouvé noyé après une fête au bord de l'eau. quoi de plus pratique pour Trudy, âgée de 23 ans, que de se mêler aux réunions estudiantines dans les pubs d'Oxford, afin d'en savoir un peu plus que ce qu'en ont dit les témoignages des camarades de la victime lors de leur comparution devant le coroner Ryder. 

Les pages se tournent vite, l'écriture est fluide. L'intrigue est prenante, elle se déroule et débouche sur des circonstances que le lecteur était loin de soupçonner car les indices ne sont pas légion et les témoignages fort nébuleux. J'ai bien aimé les rebondissements près du dénouement, ils offrent, non seulement une accélération à la lecture, mais redirigent et précisent l'enquête. 

Nous sommes en 1960 et comme dans le premier tome, Trudy Loveday doit faire face à l'épouvantable sexisme de ses collègues et de sa hiérarchie, sans compter celui de certains témoins de l'affaire, mais la confiance entre la stagiaire et le coroner renforce leur lien amical et professionnel. 
Aux côtés de Ryder, Trudy apprend, écoute, observe, réfléchit et seconde au mieux Clément, plus rusé et plus âgé, mais Loveday est intelligente, elle a l'esprit vif et n'est pas dénuée de bon sens. Ces deux-là forment une excellente équipe, chacun sa stratégie, chacun ses spécialités...  

Juste une question : quand sort le tome 3 ?



vendredi 3 juillet 2020

UN LIVRE UN THE...


Hamish Macbeth

Tome 5 :
Qui Franchit la Ligne Jaune

Tome 6 :
Qui Sème le Vent

M.C. Beaton
éditions Albin Michel
Policier - Cosy-Mystery

Thé Dammann Frères : 
Macaron Cassis Violette



Ils sont arrivés ! Tout chauds comme un chausson aux pommes sortant du four ! Parus le 1er juillet, je me les suis procurés le 2, j'ai hâte de commencer le tome 5 puis d'enchaîner avec le 6. Deux nouvelles enquêtes pour notre flic écossais préféré que je vais m'empresser de dévorer, mais auparavant, je dois terminer la dernière enquête en date de Loveday & Ryder, il me reste un trentaine de pages, ce sera vite lu, là aussi je me suis régalée.

On en reparle très vite, d'ici là, je vous souhaite d'excellentes lectures ! 

Hamish Macbeth, Les Détectives du Yorkshire, les Enquêtes du Commissaire Brunetti... Et vous, avez-vous des séries et sagas policières chouchou ?

lundi 29 juin 2020

MERCI LORÀNT DEUTSCH !



Il y a quelques semaines, j'ai joué sur le compte Instagram de Lorànt Deutsch auquel je suis abonnée, en répondant à une question sur l'origine du mot avocat (le fruit). Et quelle ne fut pas ma surprise lorsque Lorànt Deutsch himself me contacta pour me demander mon adresse afin de m'envoyer une petite surprise... Je faisais partie des bienheureux gagnants tirés au sort ! 

La surprise (et elle est excellente !) est cette bande dessinée dont il est l'un des auteurs. il s'agit de "Les Fauves : Richard Coeur de Lion". Un récit historique digne des meilleurs romans de capes et d'épées, sur une idée originale de Lorànt Deutsch, paru chez Michel Lafon.
On se retrouve très vite pour ma chronique...

si vous aimez l'histoire contée avec originalité : Chaîne Youtube de Lorànt Deutsch : à toute berzingue 




Les Fauves 
 Tome 1 : 
Richard Coeur de Lion 
Lorànt Deutsch - Roger Seiter - Vincent Mottez 
illustrations : Yigael Coquel 
éditions Michel Lafon 
bande dessinée - histoire 
thé Dammann Frères : Macaron Cassis Violette

mercredi 24 juin 2020

J'AI LU : DRÔLES D'ESPIONS : UNE ENIGME BLEU SAPHIR


Drôles d'Espions :
Une Enigme Bleu Saphir
Pierdomenico Baccalario
Alessandro Gatti
Editions Hachette 
Littérature Jeunesse - Espionnage




Zelda (11ans) : analytique comme une micropuce, silencieuse comme un papillon. 
Marcus (10 ans) : n’aime pas la technologie et la technologie ne l’aime pas. 
Imogen (14 ans) : un visage de marbre qui lui permet de faire semblant et de mentir en toutes circonstances. 
Lazlo (le père) : bon vivant, gentiment moqueur. 
Veena (la mère) : d'une grande agilité et très sensible à la bonne éducation. 
Voilà une famille en apparence ordinaire. Pourtant, tous sont des espions de talent. Une authentique famille d'espions ! 
Ce soir, ils sont réunis au grand complet. Zelda et Marcus font enfin partie de l’équipe d’espions de la famille. Leur première mission les conduit à Paris où un célèbre joaillier s’est fait voler, sous son nez, un saphir de la plus grande valeur.



MON AVIS
(Sans Spoiler)


Merci à Babelio et aux éditions Hachette pour l'envoi de ce roman dans le cadre de l'opération Masse Critique.
J'ai été ravie de lire ce sympathique roman jeunesse, je connaissais la plume habile de l'un des auteurs, Pierdomenico Baccalario, dont j'avais beaucoup apprécié la saga Ulysse Moore, sans oublier celle de La Boutique Vif Argent.  

On fait tout de suite la connaissance de la famille Intrigue, (une grande lignée d'espions depuis des générations...mais cependant très connectée, au fait de la haute technologie et très branchée gadgets "à la James Bond") : Lazlo, le père, Veena, la mère et les trois enfants, Marcus, Zelda et Imogen, sans oublier leur majordome et leur gentil toutou. 
Chaque membre de cette famille a une spécialité qu'il exploitera au cours de l'enquête. On entre tout de suite dans le vif du sujet, un joaillier parisien s'est fait voler un saphir d'une grande valeur, et voilà la famille Intrigue sur le départ pour Paris et la Place Vendôme.

Les personnages sont sympathiques, on s'attache tout de suite à eux, l'enquête est menée tambour battant, elle est bien imaginée et sans temps mort, sans pour autant être trop simpliste. On n'échappe pourtant pas à quelques détails rocambolesques et un petit peu naïfs par moments, mais je rappelle qu'il s'agit d'un roman destiné aux jeunes lecteurs (à partir de 8 ou 9 ans). 
Original et sympathique, ce sont les deux mots que je retiens pour qualifier ce polar jeunesse dont les illustrations de Tomasso Ronda collent parfaitement à l'univers.


mardi 9 juin 2020

J'AI LU : LA QUICHE FATALE


Agatha Raisin Enquête
Tome 1
La Quiche Fatale
M.C. Beaton
Policier - Cosy Mystery



Sur un coup de tête, Agatha Raisin décide de quitter Londres pour goûter aux délices d'une retraite anticipée dans un paisible village des Costwolds, où elle ne tarde pas à s'ennuyer ferme. Afficher ses talents de cordon-bleu au concours de cuisine de la paroisse devrait forcément la rendre populaire. Mais à la première bouchée de sa superbe quiche, l'arbitre de la compétition s'effondre et Agatha doit révéler l'amère vérité : elle a acheté la quiche fatale chez un traiteur. Pour se disculper, une seule solution : mettre la main à la pâte et démasquer elle-même l'assassin.


MON AVIS
(Sans Spoiler)


Si quelqu'un, légèrement imbu de lui-même, avec un caractère bien trempé, se moque du qu'en dira-t-on, écrase sans considération et aucune empathie les pieds de tout le monde pour parvenir à ses fins et n'a cure des considérations, tout cela avec une mauvaise foi absolue, c'est bien Agatha Raisin ! Elle parvient toutefois à se montrer quelque peu agréable de temps à autre, histoire de ne pas être totalement antipathique aux yeux du lecteur... (J'ai pourtant apprécié le personnage dans la série TV, mais nous sommes dans le roman, et cette Agatha-là, est moins charismatique, en tout cas, dans ce tome 1... même si cela s'arrange un petit peu sur la fin).

Agatha Raisin prend sa retraite, vend sa boîte et quitte ses collaborateurs, pas fâchés de la voir partir, pour s'installer loin de Londres, dans le village de Carsely dans les Costwolds où elle espère être accueillie à bras ouverts. Ce n'est clairement pas ainsi que les choses vont se dérouler...

Dans ce tome, où l'on présente le cadre et les personnages, Agatha s'ennuie déjà, malgré ses tentatives pour se faire remarquer... Donc, pour se faire connaitre auprès des villageois, quoi de mieux que de participer à un concours local ! Un concours de confection de quiche. Oui, mais Agatha ne sait pas cuisiner et triche lamentablement. C'est très embêtant pour notre héroïne car l'un des membres du jury goûte cette quiche et meurt empoisonné. Pour se disculper, elle devra donc avouer sa fraude et décidera de débusquer elle-même l'assassin.

L'enquête est très bien tricotée, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. De plus, les personnages secondaires sont plaisants et les situations cocasses. Agatha Raisin n'est pas au bout de ses surprises quant à la découverte des tenants et aboutissants de l'intrigue. Notre héroïne policière devient plus sympathique à la fin du roman, mais elle peut encore mieux faire, car elle est attachante et astucieusement futée. 
L'auteur décrit avec justesse la noirceur de certaines âmes, et l'authenticité des personnages que l'on peut rencontrer dans un village anglais, c'est à la fois plein de charme et d'humour. La détective est particulière et la plume légère et agréable, mais c'est aussi celle de Hamish Macbeth, série que j'adore ! 

Lirai-je le tome 2 ? Oh mais oui ! Il parait qu'il est encore plus drôle et que le lecteur s'amuse bien..