mercredi 21 octobre 2020

J'AI LU : QUAND UN FILS NOUS EST DONNE


Quand un Fils nous est Donné 
27e Enquête du Commissaire Brunetti 
Donna Leon 
Editions Calmann-Levy 
Policier 



Le commissaire Brunetti n'aime pas mêler travail et famille, alors quand son beau-père le comte Falier lui demande une faveur, il est bien tracassé. Un de ses meilleurs amis, Gonzalo Rodríguez de Tejeda, a l'intention d'adopter son jeune amant, afin de lui léguer son immense fortune le jour venu. Méfiant, le comte exhorte son gendre peu motivé à mener l'enquête sur le jeune homme. C'est alors que Gonzalo s'écroule raide mort dans la rue. Peu de temps après, une de ses amies, tout juste arrivée à Venise pour lui rendre hommage, est retrouvée étranglée dans sa chambre d'hôtel. Désormais forcé de prendre l'affaire en main, Brunetti va lentement mais sûrement démêler les fils de la vie mystérieuse de Gonzalo, dévoilant ainsi des secrets de famille qui risquent fort de causer plus de mal que de bien. Une formidable nouvelle enquête du commissaire Brunetti qui nous plonge dans l'univers impitoyable des Vénitiens les plus fortunés.


MON AVIS
(Sans Spoiler)

Addictif ! Une des meilleures enquêtes du commissaire Brunetti. Un roman assez atypique car le crime n'arrive que bien plus tard dans le roman, mais quel roman ! Je l'ai lu à une vitesse grand V, il est prenant, intéressant, je ne dirais pas palpitant : une enquête de Brunetti n'est jamais menée sur des chapeaux de roues, mais on ne lâche pas le livre. Tout le talent de l'autrice est là : passionner le lecteur bien avant que le crime ait eu lieu... Et tout est toujours admirablement construit, y compris la psychologie des personnages.

Tout commence avec une conversation entre Brunetti et son beau-père, le comte Orazio Falier qui demande un service à son gendre... Il souhaite aider l'un se ses meilleurs amis à changer la décision qu'il a prise pour l'avenir. Toute l'intrigue part de là. 
On explore une enquête dans les liens amicaux et familiaux cette fois ci, dans le milieu des Vénitiens fortunés, et bien sûr, on est souvent dans la tête de Brunetti, dans ses réflexions, ses pensées... Et un secret de famille peut être dangereux... Très dangereux...
Ne lisez pas la 4e de couverture, elle en dit trop, gardez la surprise de la lecture.
Cette 27e enquête du commissaire Brunetti est une pépite ! 

dimanche 18 octobre 2020

UN LIVRE, UN THE...

 


Chroniques de l'Erable et du Cerisier
Tome 1 :
Le Masque de No
Camille Monceaux
Editions Gallimard Jeunesse
Aventure
Thé Cap Vert Damman Frères

Un titre tellement tentant qu'il ne m'a pas fallu longtemps pour me décider... J'espère trouver dans cette lecture autant d'enthousiasme que j'ai eu à lire, il y a quelques années,  Eon et le Douzième Dragon d'Alison Goodman, duologie que j'avais trouvé fascinante.

Et vous, quel est votre dernier coup de coeur ?

samedi 17 octobre 2020

J'AI LU : LE PARIS DES FASHIONISTAS


Le Paris des Fashionistas
Megan Hess
Editions de l'Imprévu
Guide Mode - Illustrations


 MON AVIS 

Ce livre est un guide chic et glamour d'adresses incontournables de la mode parisienne, du shopping de luxe, des palaces, et des bonnes tables de la ville lumière. Mais pour moi, il est avant tout un très bel ouvrage magnifiquement illustré par Megan Hess qui se fit connaitre au monde entier en 2008 grâce à la couverture qu'elle avait dessinée pour le livre Sex and the City de Candace Bushnell. 
Ce style élégant du dessin est parfait pour ce thème du Paris de la haute couture et des boutiques de luxe. Toutes ces illustrations merveilleusement réalisées sont un bonheur à admirer (même si, en réalité, on n'aperçoit pas toujours la Tour Eiffel depuis certains endroits, ou si d'autres monuments sont télescopés, le résultat est tellement beau que l'on ne prête que peu d'attention à des erreurs volontaires, conçues ainsi pour magnifier Paris, et cela reste du dessin pour le plaisir des yeux. Sans oublier aussi quelques erreurs d'imprécision comme Versailles, ou la maison Christian Dior qui elle, ne se trouve pas au nord de Paris, mais en Normandie...) 
Au niveau de la plume, c'est très journalistique, et plein de répétitions, on n'achète pas le livre pour cela, mais tout de même... C'est un bémol. 
Ce bel objet livre est même doré sur la couverture et sur la tranche. 
Alors guide ou livre d'illustrations ? C'est à vous de choisir mais il est les deux, incontestablement et c'est une pépite à posséder dans sa bibliothèque, coté livres d'art...












samedi 10 octobre 2020

J'AI LU : UN ETE A PONT-AVEN


Un Eté à Pont-Aven
Jean-Luc Bannalec
Editions Pocket/Presses de la Cité
Policier


Alors que le commissaire Dupin, auparavant rattaché à Paris, goûte avec joie aux plaisirs de sa vie finistérienne, il est confronté à l'assassinat du propriétaire du célèbre hôtel-restaurant de Pont-Aven, le Central. La saison est sur le point de s'ouvrir, et le commissaire va devoir se dépatouiller avec un crime qui le laisse perplexe. Heureusement, il peut compter sur l'appui d'une jeune experte en art. Car tout, ici, se rapporte à Gauguin. Le Central, le meurtre, la vérité. Et le célèbre peintre, à défaut de pouvoir être l'accusé, n'est peut-être pas non plus totalement innocent.


MON AVIS
(Sans Spoiler)


On sent beaucoup d'amour de la part de l'auteur pour la Bretagne, en effet, Jean-Luc Bannalec n'est autre qu'un auteur et éditeur allemand du nom de Jörge Bong, adopté par le Finistère sud où il trouvé une seconde patrie, ses descriptions m'ont plutôt ravie car le sujet est particulièrement bien travaillé.

On fait la connaissance du commissaire Georges Dupin, débarqué de Paris depuis deux ans, et qui a fait du café l'Amiral à Concarneau, son QG. Non seulement il y dîne, y prend son café le matin, mais il y réfléchit car il n'y est pas dérangé. L'efficace Nolwenn, sa secrétaire au commissariat, s'occupe pour lui de toute la logistique, de gérer les appels, etc... Ses deux acolytes, les inspecteurs Le Ber et Labat, nous sont très vite présentés. Je parle de présentations, car c'est la première enquête du commissaire Dupin, première enquête qui ne sera pas la dernière lue pour moi, car j'ai beaucoup apprécié le suspense de ce roman. 

Le propriétaire du Central, un célèbre restaurant de Pont Aven, est assassiné, l'affaire semble assez obscure à résoudre. Mais Dupin, policier minutieux, qui aime s'enfermer sur les lieux des crimes, va trouver le lien, le facteur déclenchant vers la résolution du meurtre. 

Je dois avouer qu'arrivée à la page 173, je commençais à douter du plaisir à lire cette enquête... Elle piétinait, malgré une bonne construction, le rythme était lent... Et tout d'un coup, l'intrigue s'est densifiée, l'action s'est intensifiée de manière fulgurante, jusqu'à un suspense qui m'a tenue en haleine jusqu'à la fin. C'est une enquête un petit peu "à la Maigret", mais je suis ravie de ma lecture.

Je n'avais pas lu la 4e de couverture, car elles en dévoilent toujours trop sur la tendance du roman, et grand bien m'en a pris, même si je peux dire dans cette chronique que l'enquête s'aventure sur plusieurs époques. Ce polar sent bon les embruns bretons et le beurre salé, de plus, la plume est sympathique et poétique, même si elle ne fait pas abstraction de quelques clichés sur les Bretons...

mercredi 7 octobre 2020

J'AI LU : L'AGENCE MONDETRANGES TOME 1


L'Agence Mondétranges
Tome 1
L.D. Lapinski
Editions Hachette
Fantastique Jeunesse



Lorsque Flick Hudson, 12 ans, se retrouve par hasard dans l'agence de voyage Mondétranges, elle découvre un secret fantastique : il existe des centaines d'autres mondes à quelques pas du nôtre. Pour les visiter, il suffit de sauter dans la bonne valise. Mais, à l'insu de Flick, une ville appelée Cinq Lanternes, est en danger. Des bâtiments et même des rues disparaissent mystérieusement. Une fois que Flick comprend ce qui se passe, elle doit se lancer dans une course contre la montre, voyager dans des mondes inconnus, chercher un moyen de réparer les Cinq Lanternes avant qu'elles s'effondrent dans le néant... en emportant notre monde avec elles.


Mon Avis
(Sans Spoiler)

Merci à Babelio et aux Editions Hachette, j'ai découvert ce roman grâce à l'opération Masse Critique, et j'ai fait un bien joli voyage grâce à cette agence hors du commun...
La jeune Félicity Hudson, dite Flick, découvre par hasard une agence de voyage pas comme les autres, une boutique sortie tout droit de Diagon Alley en plein comté du Nottinghamshire. En y entrant, elle fait la connaissance de Jonathan Mercator, le conservateur en chef de la Société Mondétranges, et c'est le début d'étonnants voyages magiques vers le Multivers, car elle va découvrir la magie...
Il y a quelque chose de Dr Who dans ce roman, le tardis remplacé par une valise. 
On va partager une belle série d'aventures haletantes, à la recherche de quelqu'un, et tenter de résoudre un mystère. Il n'y a pas de temps mort et l'histoire s'étoffe petit à petit jusqu'à prendre plus d'intensité et de suspense, et même d'émotion... Les personnages principaux sont attachants, ce sont des adolescents, mais ils gagnent en maturité au fil du roman. L'amitié entre Flick et Jonathan devient solide et belle et ce tome 1 laisse présager une passionnante saga.
La plume est jolie, très agréable à lire, avec un charme et une poésie que j'ai beaucoup appréciés. Le roman s'adresse surtout aux pré-adolescents, mais tout le monde peut se laisser emporter par cette belle originalité et cette merveilleuse imagination. 

samedi 3 octobre 2020

UN LIVRE, UN THE...


Un Eté à Pont-Aven
Jean-Luc Bannalec
Editions Pocket
Policier
Thé Coquelicot Gourmand Dammann Frères 


Jean-Luc Bannalec est le pseudo de Jörge Bong, un auteur et éditeur Allemand tombé amoureux de la Bretagne et qui a fait du Finistère Sud sa seconde patrie. Ce roman est la première enquête du commissaire Georges Dupin, dont on peut voir les téléfilms à la TV (j'ignorais ces adaptations, j'en profite pour remercier Mireille (elle se reconnaîtra) de me l'avoir fait découvrir) , lors d'une prochaine diffusion, j'aurai la curiosité de regarder... Donc je viens de commencer cette lecture, elle démarre très très bien... Et puis, on est dans la Bretagne bretonnante... que j'adore !  J'en suis au premier tiers, c'est pas mal, le mystère s'épaissit mais j'attends quelque chose de plus prenant dans les pages suivantes...

 

jeudi 1 octobre 2020

UN LIVRE, UN THE...

 

L'Agence Mondétranges
Tome 1
L.D. Lapinski
Editions Hachette
Fantastique Jeunesse
Thé Cap Vert Dammann Frères 


Je dois lire ce titre dans le cadre de l'opération Masse Critique de Babelio à laquelle je participe de temps en temps, je l'ai commencé hier soir, et je n'arrivais pas à m'arrêter. C'est tout un univers sympa, comme je les aime, que j'ai découvert. Certes, c'est Jeunesse, mais il me suffit d'entrer dans ce genre d'univers à partir d'un village anglais aux boutiques étranges, style Diagon Alley, pour me régaler. L'autrice, L.D. Lapinski vit justement dans un de ces villages typiques en bordure de la forêt de Sherwood, entre Sheffield et Nottingham, tout s'explique...