mercredi 25 avril 2018

J'AI LU : LES CHRONIQUES DE PULPILLAC TOME 1


Les Chroniques de Pulpillac
Tome 1 : 
Quand les Poules Avaient des Dents
Jean-Luc Marcastel
Editions Lynks
Fantastique Jeunesse


Salut, moi c'est Aurélien. Je suis en sixième au collège de Pulpillac, une petite ville tranquille... Enfin en apparence. J'adore raconter des histoires. J'écrit et je dessine sur des carnets, je les appelle : LES CHRONIQUES DE PULPILLAC. 
 Avant j'étais seul, je devais m'imaginer mes aventures. Ça a changé. J'ai rencontré des copains : Jean-Martial, Atsuko, Samir et Aurore... Et tous ensemble, il nous est arrivé une aventure terrifiante ! Je l'ai appelée... "Quand les poules avaient des dents". Si vous voulez savoir pourquoi, lisez ce carnet.

MON AVIS
(Sans Spoiler)

Une drôle d'aventure, pas si drôle que cela, car elle rappelle au lecteur dans quel monde il vit. Un roman jeunesse qui sans y paraître, met le doigt sur les dérives de la société de consommation qui ne sait pas tout, qui n'a conscience de rien, ni de l'appât du gain des multinationales, ni des conditions d'élevage et de production.

On fait la connaissance de cinq sympathiques ados en sortie scolaire. Il va leur arriver bien des aventures en partant chercher des oeufs pour l'omelette du soir prévue à la lumière du feu de camp... Il faut pour cela aller au village en passant par une forêt... Et dans la forêt... Ils vont s'apercevoir que quelque chose d'étrange se passe par ici...

L'auteur lui-même dit que ce roman est comme un bonbon acidulé au sucre pétillant qui lui rappelle ses propres carnets où il mettait en scènes ses amis dans sa petite ville. On sent bien qu'il s'est amusé à écrire ces Chroniques, et c'est contagieux ! 

Parution le 3 mai 2018


samedi 21 avril 2018

UN LIVRE, UN THE...


Bal de Givre à New York
Fabrice Colin
Editions le Livre de Poche
Fantastique


Je ne sais pas encore si j'aime ou pas ma lecture tant ce roman est déroutant, à l'instar de son univers, mais très bien écrit. J'en suis à la page 81 et mon intérêt n'a pas décroché, donc je dois aimer... Ou pas forcément mais il est addictif ! Moralité : Je le termine et je vous en dis plus après... Ce roman est curieux, vraiment très curieux... 

jeudi 19 avril 2018

J'AI LU : VICTORIAN FANTASY - TOME 1



Victorian Fantasy
Tome 1
Dentelles et Nécromancie
Georgia Caldera 
Editions J'Ai Lu 
Romance, Steampunk, 
Urban Fantasy


D’aussi loin que remontent ses souvenirs, Andraste, issue d’une longue lignée de sorcières, vit dissimulée aux yeux du monde. Son univers restreint ressemble à s’y méprendre à une cage dorée, elle qui ne rêve que de s’envoler. C’est alors qu’une invitation de la main même de la Reine vient bousculer les plans de sa grand-mère qui dirige la famille d’une main de fer. Et, une requête royale ne se refuse pas… à moins de souhaiter perdre la tête. Sa découverte du monde commence, très loin de ce qu’elle imaginait. La cour est pleine de danger, de rumeurs et de règles qu’elle ne maîtrise pas. Mais sa plus grande erreur est de succomber au regard aussi noir que la nuit de lord Thadeus Blackmorgan…


MON AVIS
(Sans Spoiler)

Un romance Fantasy ! Je ne m'attendais pas à ce que Victorian Fantasy soit avant tout une romance, car son titre m'avait laissé espérer toute la magie et l'univers Steampunk promis. Je ne lis pratiquement pas de romance, mais là, je suis tout de même allée au bout des 540 pages de ce pavé, un pavé loin d'être indigeste, je n'ai pas du tout été déçue.

J'ai aimé la plume de Georgia Caldera, l'univers de la ville de Néo-Londonia et nos héros également. Andraste est une jeune sorcière, entourée de mystères, elle ne s'est jamais vraiment posé de questions, mais aujourd'hui, il est l'heure de savoir qui elle est vraiment. La jeune femme ne manque ni d'intelligence, ni de courage, il va lui en falloir pour démêler et affronter toutes ces épreuves, bien qu'elle soit épaulée par le ténébreux Lord Thadeus Blackmorgan, son professeur de nécromancie. Mais ces deux là vont mettre un certain temps à s'apercevoir qu'ils ne sont pas ennemis. Le jeu du "je t'aime, moi non plus" pourrait paraître un peu lassant, mais action et mystère ne manquent pas tout au long du roman, et le lecteur digère fort bien et très vite les petites longueurs de ce genre.
Les scènes érotiques ne sont pas décrites avec vulgarité, et l'ensemble du roman nous tient en haleine jusqu'à la dernière page qui laisse entrevoir un tome 2 tout aussi palpitant.

mercredi 18 avril 2018

UN LIVRE, UN THE...


Les Chroniques de Pulpillac
Jean-Luc Marcastel
Editions Lynks
Fantastique Jeunesse

J'ai reçu de la part de l'auteur, en service presse, cet exemplaire de son nouveau roman à paraître début mai, et je dois dire que je suis totalement sous le charme de cet ouvrage très à l'écoute de notre monde qui parfois s'égare et ne prend pas conscience des conséquences de ses débordements, son appât du gain, son indifférence... C'est tellement bien pensé tout ça ! C'est un roman jeunesse, certes, mais tout le monde peut lire Les Chroniques de Pulpillac, cela semble drôle, mais c'est signé Jean-Luc Marcastel, il y a toujours un message entre les lignes...

samedi 14 avril 2018

J'AI LU : FELICITY ATCOCK TOME 2


Felicity Atcock
Tome 2
Les Anges ont la Dent Dure
Sophie Jomain
Editions J'Ai Lu
Bit Lit, Urban Fantasy


Je crois que cette fois, c’est sûr, je suis née sous une mauvaise étoile. J’ai d’abord découvert les vampires, puis les anges, ensuite les entre-deux, les démons, et maintenant, voilà qu’on me jette des sorts et qu’on accroche des poulets égorgés à ma porte. Il ne manquait plus que ça ! Daphnée, ma colocataire, affirme que c’est parce que j’ai un mauvais karma, tu parles ! Quoi qu’il en soit, j’allais devoir me sortir au plus vite de ce pétrin, mais c’était sans compter que j’avais une deuxième préoccupation : Greg le Bulldozer. Cet idiot s’était amouraché d’une griffeuse psychopathe que je ne voyais pas d’un bon œil. Il avait l’air d’avoir de sérieux problèmes. C’était plus fort que moi, il fallait que je m’en mêle, même si à coup sûr, j’allais au-devant de sacrés ennuis...


MON AVIS
(Sans aucun Spoiler)

Un deuxième tome moins accrocheur que le premier, moins drôle, moins cocasse, moins... Moins tout ! Si notre héroïne rencontre de sacrés ennuis, c'est le moins que l'on puisse dire, ce sont même des mésaventures déstabilisantes et glauques, mais elles gardent néanmoins un petit coté rocambolesque. Oublié mon enthousiasme du tome 1, j'avais hâte de terminer ce tome 2. 

La plume reste fluide mais un petit peu moins travaillée, si si, je vous assure. Mais c'est tout de même du Sophie Jomain, et son talent n'est plus à confirmer, j'avais tellement apprécié Les Etoiles de Noss Head que cette autrice demeure parmi mes écrivains préférés.
Quelques oublis de correction orthographique, je le vois tout de suite, c'est assez pénible.

Si Felicity reste une héroïne intelligente et attachante, ses nouvelles rencontres surnaturelles m'ont franchement déplu, si j'aimais bien les vampires du tome 1, les actions des créatures du tome 2 sont traumatisantes. On retrouve tout de même les anges et le demi-démon, tous hyper sexy, que l'on avait aimé lors du tome 1, (Terrence, Stephenie et Stan, et heureusement qu'ils sont là !) avec quelques croustillantes et surprenantes révélations cependant, bien intéressantes pour la suite... 

Car oui, je vais lire le tome 3, il est déjà dans ma PAL*, tome auquel j'espère mieux adhérer, si "les anges ne sont pas trop de mauvais poil"... Je sens qu'il va y avoir des représailles mes amis ! En tout cas, je pressens  de l'action et de l'humour, et ça, j'aime ! 


Titre du tome 3 : "Les Anges sont de Mauvais Poil"
*PAL = Pile à Lire dans le langage des blogueuses littéraires et des *booktubeuses
Booktube : chaînes de passionné(e)s de livres et de conseils littéraires sur Youtube.

vendredi 6 avril 2018

UN LIVRE,UN THE...



Felicity Atcock
Tome 2 :
Les Anges ont la Dent Dure
Sophie Jomain
Editions J'Ai Lu
Bit Lit, Urban Fantasy


La suite de Felicity Atcock, un tome 2 qui me porte un petit peu moins que le tome 1, que j'avais adoré, mais qui reste délectable. Le tome 3 est déjà dans ma PAL* !  Je vous reparle bientôt de ce roman dont les pages se tournent très vite car il arrive toujours autant d'histoires invraisemblables et truculentes à notre pauvre héroïne qui, au final, ne cherche absolument pas les ennuis mais les trouve tout de même lol

* Pile à Lire

mercredi 4 avril 2018

J'AI LU : J'AGONISE FORT BIEN MERCI


J'Agonise Fort Bien, Merci
Oren Miller
Editions de L'Homme Sans Nom
Polar Fantastique, Thriller



Sainte-Marie-La-Grise. Son cadre exceptionnel près de la Côte d’Emeraude en fait une destination de vacances des plus prisée. De magnifiques paysages, un mystérieux folklore breton et des morts qu’on a aidés à trépasser raviront les plus aventureux d’entre vous. Profitez de l’hospitalité chaleureuse des habitants qui sauront vous mettre à l’aise. 
Afin d’apprécier pleinement votre séjour, veillez cependant à respecter trois règles : 
1 Écoutez toujours les murmures de ceux que vous ne voyez pas. 
2 Gardez-vous des créatures sinistres qui frappent avant d’entrer. 
3 Soyez sage. Très sage.



MON AVIS
(Sans aucun Spoiler, non, ce serait vraiment stupide)


Plume précise, efficace et habile, travaillée, originale, j'ai vraiment adoré déguster cette lecture. Déguster ? Non "dévorer" serait plus juste, mais la plume est fine, l'intrigue aussi, donc "déguster" est le terme adéquat. Et c'était divinement bon ! lol 

L'autrice a choisi la Bretagne pour planter son roman,  dans une petite station balnéaire totalement fictive, du nom de Sainte-Marie-la-Grise, près de Dinard. On y retrouve la Bretagne de 1950, où l'on vit avec ses éternelles légendes et ses croyances empreintes de magie, sans compter quelques petites superstitions bien ancrées, et des cerveaux retors de quelque nature humaine encline à la perversion...

Les personnages sont excellents, on suit "l'enquête criminelle" de nos deux principaux protagonistes : Evariste Fauconnier, notaire fin d'esprit, épicurien et pince sans rire, et son commis, Isabeau Le Du, orphelin, mais natif de Sainte-Marie, ambitieux et loin d'être stupide même si parfois il montre un brin de naïveté. Et ces deux là sont déjà deux mystères à eux seuls, sans compter l'humour omniprésent tout au long du roman car les joutes verbales sont tout à fait délectables.
Un petit air de Sherlock Holmes et du Dr Watson en plus modernes, sans oublier la véritable rencontre avec la grande Agatha Christie lors d'une soirée ! J'ai beaucoup aimé ce clin d'oeil.

Et puis il y a Georges, l'infaillible majordome, Agathe et Dorian Lozach'mer dont la mère, Catherine, a été assassinée, raison de la présence d'Evariste à Sainte-Marie-la-Grise. Eux, et bien d'autres villageois dont le lecteur fait la connaissance tout au long du récit, le maire, le médecin, le curé, l'herboriste... Personne n'est inutile à l'enquête, tout le monde sait ou cache quelque chose... La suspicion plane, et l'ombre de l'assassin plane aussi, partout et tout le temps, il sait tout... Et tout a une importance, même la moindre petite remarque, le moindre petit détail... 
J'ai échafaudé tellement d'hypothèses au cours de ma lecture que forcément le dénouement ne fut pas une totale surprise, mais il est extrêmement bien amené, je ne fus pas déçue bien au contraire. Ce roman est un must du genre.

On relève quelques coquilles, oublis de ponctuation ou fautes minimes mal corrigées, mais le roman est tellement bon, le plaisir n'en a pas été gâché.

Un second roman est sorti avec les personnages d'Evariste Fauconnier et d'Isabeau Le Du, je me suis empressée de le commander chez mon libraire, il s'agit de "A présent, vous pouvez enterrer la mariée". Même dans le titre, on retrouve l'efficacité un tantinet caustique d'Oren Miller, elle est une autrice à suivre. Incontestablement.