dimanche 8 mai 2016

FIEVRE NOIRE


Les Chroniques de MacKayla Lane
Tome 1 : Fièvre Noire
Karen Marie Moning
J'ai Lu
Urban Fantasy



MON AVIS : 

Je viens de terminer cette pépite, et j'ai hâte de lire le tome 2 ! Enthousiaste je suis ! lol
Dans ce tome 1, on fait la connaissance de MacKayla Lane dite Mac, une jeune Américaine de 22 ans, bien élevée mais plutôt superficielle, sans ambition et sans aucune classe vestimentaire, (surnommée à un moment, "Miss arc-en-ciel") elle va se révéler dégourdie, courageuse et intelligente, bref, une véritable Walkyrie sans peur et sans reproche, au style vestimentaire beaucoup plus sombre et pratique que ses mini-jupes rose fushia ! lol

Au début du roman, on apprend l'assassinat de sa soeur Alina, brillante étudiante au Trinity Collège de Dublin. Mac va se rendre compte que sa soeur lui a laissé un dernier message bien étrange sur son téléphone, avec une demande expresse de retrouver le Sinsar Dubh.... (Mais qu'est ce que c'est ?) C'est pourquoi Mac s'envole pour l'Irlande afin de faire rouvrir l'enquête, bâclée à ses yeux, sur la mort de sa soeur. Elle va fouiller la chambre d'Alina, les pubs, les rues de Dublin et se perdre... La providence va mettre sur sa route l'énigmatique (et ambivalent ?) Jéricho Barrons, libraire de son état, (entre autres...) qui l'aidera à ne pas périr dans ce monde bien étrange. 
Mac va mener sa propre enquête, se mettre en danger et comprendre qui elle est vraiment. Tout ce qu'elle va découvrir va bouleverser sa vie et la transformer peu à peu (heureusement, Jéricho est là...lol) . Ainsi que le dernier message de sa soeur le laisse supposer, elle n'est pas au bout de ses surprises, et le lecteur non plus ! 

Le style de l'auteure est fluide et très agréable à lire, d'autant plus qu'il s'agit d'une traduction, fort réussie, la narration est extrêmement bien construite, les descriptions de Dublin, efficaces. L'univers est riche et spectaculaire, on prend plaisir à découvrir tous ces codes, toute cette mythologie en plein coeur du Temple Bar District de Dublin (j'adore l'Irlande). Les dialogues font mouche, le récit est vivant, et on en redemande ! 
Mais je ne t'en dis pas plus, lecteur ! lol Je te laisse suivre les aventures de la belle MacKayla dans un Dublin bien mystérieux et tourmenté...

Je vous laisse regarder cette courte vidéo (4mn26) dont quelques lieux sont évoqués dans le roman, comme Trinity College, Temple Bar District ou le National Museum... entre deux verres de Guiness, cheers ! 



Les Chroniques de MacKayla Lane 
Tome 1 : Fièvre Noire : 


"Ma philosophie tient en quelques mots : si personne n'essaie de me tuer, c'est une bonne journée. Autant vous le dire, ça ne va pas très fort, depuis quelques temps. Depuis la chute des murs qui séparaient les hommes des fäes. Pour moi, un bon fäe est un fäe mort. Seulement, les fäes Seelie sont moins dangereux que les Unseelie. Ils ne nous abattent pas à vue. Ils préfèrent nous garder pour... le sexe. Au fait, je m'appelle MacKayla Lane. Mac pour les intimes. Je suis une sidhe-seer. La bonne nouvelle : nous sommes nombreux. La mauvaise : nous sommes le dernier rempart contre le chaos." 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire