dimanche 23 décembre 2018

J'AI LU : UNE SECONDE AVANT NOËL


Romain Sardou
Editions XO
Parution : 3 novembre 2005
Disponible chez Le Livre de Poche
298 pages
Conte de Noël


À Cokecuttle, une cité industrielle anglaise, le petit Harold survit péniblement, vivant sous les ponts et ramonant des cheminées. Et pourtant... Harold est promis à un destin fantastique. Guidé par un génie invisible, il va découvrir un monde peuplé de lutins, d'arbres magiques et de rennes volants. D'extraordinaires voyages l'y attendent. Il est appelé à devenir un personnage que nous connaissons tous très bien : à la longue barbe blanche et au costume rouge éclatant... Ce petit orphelin est le Père Noël avant qu'il devienne le Père Noël ! Au travers de mille péripéties joyeuses, nous allons assister avec lui à son premier Noël, à sa toute première distribution de cadeaux. Une seconde avant Noël, la question reste posée : le père Noël débutant parviendra-t-il à livrer les jouets aux enfants ? Redonnera-t-il enfin aux hommes le goût de l'impossible et du merveilleux ?


MON AVIS 
(Sans Spoiler)
                                                                   
Une ambiance à la Dickens et une plume admirable, un roman crédible et réaliste empreint d'une jolie magie, du mystère, de l'émotion, c'est une véritable féerie ! On est tout de suite transporté. La plume de Roman Sardou est divine, et cette jolie histoire, ce très beau conte de Noël est l'un des plus beaux textes de l'auteur avec un très beau travail d'imagination.

Dans ce roman, on va assister à l'avènement, la naissance de la légende du Père Noël. On suit Harold, un jeune orphelin attachant, généreux et débrouillard, qui vit à Cokecuttle et y ramone les cheminées, un jour, il aura l'idée de distribuer des cadeaux... 
Chaque partie de la légende du Père Noël est joliment construite, l'ambiance est celle d'une veillée de Noël et c'est magnifique... De plus, Romain Sardou ne néglige pas les descriptions de paysages enneigés, et l'émotion n'est pas en reste, pour le plus grand plaisir du lecteur. 
L'histoire d'Harold vous démontrera qu'il ne faut jamais renoncer à l'impossible.
Un des meilleurs contes de Noël que je n'ai lu depuis longtemps.
Qui a dit que le Père Noël n'existait pas ?

dimanche 16 décembre 2018

UN LIVRE, UN THE...


Un Jour, une Etoile
Jean-Luc Marcastel
Editions Gulf-Stream
SF
Parution : 21 Février 2019

Pâtisseries : Llinarès - Aurillac 
Thé : Noël à Saint-Petersbourg de Dammann 


Jean-Luc Marcastel a eu la gentillesse de me faire parvenir son nouveau roman à paraître en février prochain, je dois déjà dire que j'aime beaucoup ce récit de Science-Fiction surprenant et comme toujours avec l'auteur, rempli d'humanité. On en reparle très vite... J'ai presque terminé ma lecture !

Noël approche, je prépare un billet sur quelques lectures spéciales Noël... à suivre très vite...
Et vous, avez vous des livres sur Noël à me recommander ?

samedi 15 décembre 2018

J'AI LU : JACKABY


Jackaby
William Ritter
Editions Bayard
Fantastique - YA



Abigail Rook, 17 ans, débarque en Amérique. La tête pleine de rêve d'ailleurs, elle espère vivre l'aventure avec un grand A. Elle fait la connaissance d'un étrange personnage, Jackaby, qui lui offre un emploi. Détective doué de facultés de médium, il est capable de voir les phénomènes surnaturels. Pour sa première mission, Abigail accompagne son nouveau patron sur les lieux d'un crime particulièrement sanglant. Jackaby soupçonne l'assassin de ne pas être humain, ce que la police refuse de croire. Mais les meurtres s’enchaînent et confirment les soupçons du détective...


MON AVIS
(Sans Spoiler)

En 1892, Abigail Rook, une jeune fille enfuie de son Angleterre natale pour échapper au carcan de la situation que lui imposent ses parents, (épousailles, marmaille et non-épanouissement personnel) débarque à New Fiddelham, en Nouvelle Angleterre. Il lui faut un job très vite, l'heureux hasard d'une annonce fera de Jackaby son employeur. Un personnage étrange... 
Jackaby est un détective spécialisé en phénomènes inexpliqués et inexplicables. Grâce à ses facultés de médium il "ressent" et voit tout ce que l'humain lambda ne peut remarquer et fournit ses services à la police. 
Il y a quelque chose de Sherlock Holmes dans le tempérament de Jackaby : efficace, brillant, atypique, un brin asocial, mystérieux et pince sans rire... (Ce sens de l'humour apporte une once de légèreté à certaines situations macabres tout au long du roman). Abigail, de son côté, logique et réfléchie, a donc quelque chose du Dr Watson...

Pour sa première mission, Abigail dont le sens de l'observation et l'esprit vif correspondent finalement à ce que Jackaby recherche pour une parfaite assistante dans ses enquêtes surnaturelles, est confrontée à plusieurs assassinats en chaîne. 
Nous sommes en plein roman fantastique où fantômes, trolls, banshees, métamorphes, leprechauns et autres créatures bizarres flirtent avec l'histoire qui nous occupe, et traquer un assassin qui n'a rien d'humain entraîne le lecteur dans des atmosphères obscures pour son plus grand plaisir.

Je me suis laissée porter par le roman, je ne me suis doutée de rien et n'ai rien vu arriver malgré quelques indices constatés à posteriori, mais comme je lisais un roman fantastique avec des détails à la fois glauques et sombres (voire sanglants), je n'y ai prêté aucune attention et j'ai bien fait car j'ai eu une belle surprise lors du dénouement. 
J'ai beaucoup aimé le suspens, il y a quelques lenteurs au milieu de la lecture sans pour autant occasionner de temps morts dans l'enquête, de plus, la plume est agréable à lire, la traduction est parfaite, et l'on s'attache très vite aux personnages principaux.
Très belle découverte ! Je lirai la suite avec plaisir.

mardi 11 décembre 2018

UNE PETITE ENVIE...


Plus un Chat !
Didier Decoin
Illustrations : Nicolas Vial
Editions du Chêne
Hors Collection


Poétique ou imaginaire, laissez-vous séduire par une autre Venise, celle des chats de Nicolas Vial dont les dessins aux couleurs généreuses ont inspiré la plume de Didier Decoin. 
 La plupart des chats ont disparu des ruelles de Venise et beaucoup le regrettent. Depuis l’époque de la République, les habitants de la Sérénissime respectent ces félins, redoutables remparts contre les nuisibles à moustaches. Au fil des pages, le lecteur suivra le parcours d’une armada de chats déambulant dans le dédale des célèbres canaux. Le périple dans cette Venise pittoresque, parfois imaginaire, s’achève au crépuscule quand la silhouette de la ville se confond avec la ligne d’horizon. 
 Au fil des pages, Nicolas Vial met en scène des chats vagabondant dans les ruelles, pilotant un Riva ou somnolant au bord des canaux. Inspiré par cette vision ludique et poétique de Venise, le romancier Didier Decoin, accompagne de sa plume ces félins partis à la conquête de la ville.

Grâce au compte Instagram de Babelio, j'ai découvert cette petite pépite qui m'a tout de suite tapé dans l'oeil, elle va très vite rejoindre ma PAL. Je n'ai pas encore eu l'occasion de feuilleter cet ouvrage, mais  il sera vite à la maison... On en reparlera... $ûrement !
Et vous, avez vous envoyé des suggestions au Père Noël ?

samedi 1 décembre 2018

UN LIVRE, UN THE...


La Muse
Rita Cameron
Editions Milady
Romance Historique


Encore un roman que j'avais repéré avant sa sortie ! Il s'agit de l'histoire d'Elizabeth Siddal, l'un des modèles favoris des peintres préraphaélites, comme Walter Deverell, William Holman Hunt, John Everett Millais, et surtout Dante Gabriel Rossetti, dont elle sera la muse et l'épouse. Mais ce que l'on sait moins, c'est que Lizzie Siddal était elle-même artiste préraphaélite, plasticienne, écrivaine et poétesse. Outre le coté romancé de l'histoire, j'ai surtout hâte d'en savoir un peu plus sur la vie de cette artiste...


Dante Gabriel Rossetti
Beata Beatrix
1872
Modèle : Elizabeth Siddal
Scottish National Gallery of Modern Art
Edimbourg

J'AI LU : LE SOUFFLE DE LA PIERRE D'IRLANDE - TOME 5


Le Souffle de la Pierre d'Irlande
Tome 5 
Le Brouillard
Eric Simard
Editions Magnard Jeunesse
Fantastique - Légendes 



L'Irlande est désormais aux mains des Fomoire, les guerriers de l'ombre. Retranchés sur une pointe de terre balayée par les vents, cinq héros se sont jurés de résister jusqu'à la mort : Eriam, sa jument Saol, Bran le fidèle cheval d'Anga, la tête du géant Crom Dubh et Dynn, le petit esprit de la nature. Que peuvent-ils espérer face à une armée de colosses ?

(J'ai retiré la première phrase du résumé car elle dévoilait un événement final du tome 4, c'est à dire un énorme spoiler ! Et je suis "anti-spoiler", je déteste que l'on me dévoile à l'avance ce qu'il va se passer, car le plaisir de la lecture est gâché).


MON AVIS
(Sans Spoiler)


Epique et puissant ! C'est le moins que l'on puisse dire du cinquième et dernier tome de cette très belle saga du Souffle de la Pierre D'Irlande. 
Que d'épreuves pour William et ses alliés ! J'ai pourtant trouvé un peu trop de combats et de massacres dans ce tome, ce fut un peu lassant, j'aurais bien aimé voir certains conflits et certains règlements de compte se traiter d'une manière plus subtile, sans violence, mais la plume de l'auteur étant ce qu'elle est, c'est à dire superbe et amoureuse de la Verte Erin, elle pallie le surplus guerrier. Et puis nous sommes chez les Tuatha Dé Danann...
Il n'y a pourtant pas que de la violence, il y a aussi de l'émotion...

William, notre héros maîtrise maintenant chacun de ses pouvoirs, chaque tome a été consacré à un élément, l'eau, le feu, la terre, l'air et dans ce cinquième tome, voici le brouillard...

Juste en passant : encore quelques fautes d'orthographe qui clignotent en rouge... Et que fait la carte de l'Irlande à la fin du livre au lieu de figurer au début ? C'est tout de même plus logique de l'insérer dans les premières pages pour la consulter au cours de la lecture, on ne pense pas à aller la chercher à la fin de l'ouvrage car elle n'est pas signalée, au contraire des mots du lexique sur la mythologie celtique irlandaise.

Autre petit bémol, certaines scènes passent très vite, ou se sont déroulées "hors livre" c'est à dire que l'on n'a rien raconté au lecteur, il est juste mis devant le fait accompli sans explication, alors que d'autres situations mettent un peu trop de temps à mûrir...

Beaucoup de rebondissements viennent ponctuer le fil de l'histoire qui résout petit à petit toutes les quêtes. Il y a de la magie, des sentiments, des retournements de situations, des surprises, du courage, de la "celtitude" et le lecteur obtient toutes les réponses à ses questions.

Et puis l'on découvre, à la fin de l'histoire, ce qu'est réellement le fameux "souffle de la pierre d'Irlande" et c'est beau, plein de poésie, poésie qui figure tout au long de la saga, à la fois dans la narration et dans l'esprit de cette merveilleuse épopée écrite par un amoureux de l'Irlande. L'auteur a su m'emmener dans son bel imaginaire, son hommage à l'Île d'Emeraude, j'ai vraiment aimé ma lecture !