samedi 15 décembre 2018

J'AI LU : JACKABY


Jackaby
William Ritter
Editions Bayard
Fantastique - YA



Abigail Rook, 17 ans, débarque en Amérique. La tête pleine de rêve d'ailleurs, elle espère vivre l'aventure avec un grand A. Elle fait la connaissance d'un étrange personnage, Jackaby, qui lui offre un emploi. Détective doué de facultés de médium, il est capable de voir les phénomènes surnaturels. Pour sa première mission, Abigail accompagne son nouveau patron sur les lieux d'un crime particulièrement sanglant. Jackaby soupçonne l'assassin de ne pas être humain, ce que la police refuse de croire. Mais les meurtres s’enchaînent et confirment les soupçons du détective...


MON AVIS
(Sans Spoiler)

En 1892, Abigail Rook, une jeune fille enfuie de son Angleterre natale pour échapper au carcan de la situation que lui imposent ses parents, (épousailles, marmaille et non-épanouissement personnel) débarque à New Fiddelham, en Nouvelle Angleterre. Il lui faut un job très vite, l'heureux hasard d'une annonce fera de Jackaby son employeur. Un personnage étrange... 
Jackaby est un détective spécialisé en phénomènes inexpliqués et inexplicables. Grâce à ses facultés de médium il "ressent" et voit tout ce que l'humain lambda ne peut remarquer et fournit ses services à la police. 
Il y a quelque chose de Sherlock Holmes dans le tempérament de Jackaby : efficace, brillant, atypique, un brin asocial, mystérieux et pince sans rire... (Ce sens de l'humour apporte une once de légèreté à certaines situations macabres tout au long du roman). Abigail, de son côté, logique et réfléchie, a donc quelque chose du Dr Watson...

Pour sa première mission, Abigail dont le sens de l'observation et l'esprit vif correspondent finalement à ce que Jackaby recherche pour une parfaite assistante dans ses enquêtes surnaturelles, est confrontée à plusieurs assassinats en chaîne. 
Nous sommes en plein roman fantastique où fantômes, trolls, banshees, métamorphes, leprechauns et autres créatures bizarres flirtent avec l'histoire qui nous occupe, et traquer un assassin qui n'a rien d'humain entraîne le lecteur dans des atmosphères obscures pour son plus grand plaisir.

Je me suis laissée porter par le roman, je ne me suis doutée de rien et n'ai rien vu arriver malgré quelques indices constatés à posteriori, mais comme je lisais un roman fantastique avec des détails à la fois glauques et sombres (voire sanglants), je n'y ai prêté aucune attention et j'ai bien fait car j'ai eu une belle surprise lors du dénouement. 
J'ai beaucoup aimé le suspens, il y a quelques lenteurs au milieu de la lecture sans pour autant occasionner de temps morts dans l'enquête, de plus, la plume est agréable à lire, la traduction est parfaite, et l'on s'attache très vite aux personnages principaux.
Très belle découverte ! Je lirai la suite avec plaisir.

2 commentaires:

  1. J'aime bien me faire "cueillir" ainsi et ne pas voir venir le dénouement.
    Bises Nathanaëlle et caresses aux petites créatures poilues!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore ça me faire "cueillir", de là découle une lecture de polar réussie ou pas... lol
      Les calinous sont transmis ce soir, sauf à Charlie et Lili qui ne sont pas encore rentrés ! Je reste zen, ils m'ont bien dressée... lol
      Bisous à toi et aux petites fées

      Supprimer