mardi 16 avril 2019

NOTRE-DAME...


Hommage à une merveilleuse dame de pierre que je veux vite revoir dans sa splendeur...



2 commentaires:

  1. Très triste de voir ce joyau en flammes .

    Très catastrophée aussi en pensant à toutes les populations d'oiseaux, faucons crécerelles, chauves souris qui nichaient dans les combles . Certains en pleine période de nidification tournaient autour et retournaient dans les flammes et al fumée pour essayer de sauver leurs nichées. Où les survivants vont-ils se réfugier? Il y avait aussi beaucoup de ruches et les abeilles ont brûlé.
    Voilà la communication de la LPO sur sa page FB :
    "Notre-Dame est un site "historique" pour le suivi des populations de Faucons crécerelles de Paris, dont l’effectif (en déclin) est aujourd’hui estimé à moins de 30 couples.

    Présents depuis au moins 1840, les crécerelles de la Cathédrale étaient à nouveau là en ce début de période de reproduction. Suite au dramatique incendie d'hier, il est désormais incertain qu’ils réussissent à trouver une alternative de nidification si proche de leur date de ponte (en général vers le 22 avril).
    Faucon crécerelle (Falco tinnunculus) © Yves Gestraud"

    On reconstruira Notre Dame mais on ne redonnera pas la vie à toutes ces petites créatures et cela me brise le cœur . Bises Nathanaëlle

    RépondreSupprimer
  2. Les ruches n'ont rien Zoé ! J'ai su cela hier, je ne sais plus si c'est aux infos de M6 ou sur BFMTV, ou bien dans l'émission CàVous... Mais elles sont sauvées, pas une abeille n'est morte. Les ruches sont sur le toit de la sacristie, elles n'étaient pas sur le toit de la cathédrale. Et j'ai aussi le coeur brisé pour les oiseaux...
    Bisous Zoé, merci pour ton commentaire !

    RépondreSupprimer