lundi 27 août 2018

UN LIVRE, UN THE...


Le Mois le Plus Cruel
Louise Penny
Editions Actes Sud
Policier


Nouveau polar à lire, après Le Dernier Magicien, ma lecture en cours, dont je vais vous reparler très vite. Je vais aimer retourner à Three Pines, pour une enquête avec le commissaire Gramache. En attendant, j'attends toujours vos propositions de chiffres, sur petit jeu boookshelves tour (voir ici : Clic ) pour l'instant, seule Zoé a participé, il me faut seulement 2 chiffres...
A très vite ! Je vous souhaite de très belles lectures...

mercredi 22 août 2018

J'AI LU : LA FILLE D'ENCRE ET D'ETOILES


La Fille d'Encre et d'Etoiles
Kiran Millwood Hargrave
Editions Michel Lafon
Fantastique


Alors qu'il est interdit de quitter l'île de Joya, Isabella rêve des contrées lointaines que son père a un jour visitées et cartographiées. Quand sa meilleure amie disparaît, Isabella est résolue à faire partie de l'équipe de recherches. Guidée par une carte ancienne, appartenant à sa famille depuis des générations, et par sa connaissance des étoiles, Isabella prend part à l'expédition et navigue dans les dangereux Territoires Oubliés. Mais sous leurs pas, un mythe féroce s'agite dans son sommeil...



MON AVIS
(Sans spoiler)

La couverture est de toute beauté, le travail graphique est vraiment très réussi, de plus, à l'intérieur, les rabats laissent apparaître deux cartes... Une de l'Île de Joya telle que la voient les habitants, et une autre, telle qu'elle est une fois révélée. 
On nous dit qu'en Angleterre, ce livre a été un best seller... La quatrième de couverture reste énigmatique... Alors on est forcément tenté... Et au final, on est un petit peu déçu. L'action m'a manquée tout au long du roman où tout de suite, on fait la connaissance d'Isabella, fille du cartographe de l'Île de Joya, et amie de Luppe, la fille du Gouverneur.

Une jolie plume, elle charme dès les premières lignes, et puis... Tout est confus, brouillon. Le roman n'est hélas pas très bien construit et on se perd dans un tas de trop longues descriptions qui nuisent au rythme du récit, car on ne visualise pas toujours très bien où l'on est et ce qu'il se passe. Le récit pullule de flashbacks, et l'autrice ne va pas au fond des choses, ni des personnages. On survole ce qui demanderait des précisions, car l'univers serait plutôt intéressant. En bref, le récit est mal développé et certains points demandent à être éclairés. 

J'ai aimé cette mythologie créée de toute pièce, mais j'aurais aimé en savoir plus sur la cartographie. De plus, on ne nous dit pas pourquoi la mère d'Isabella détenait une carte importante dans l'histoire, ni pourquoi certains habitants de l'Île de Joya sont bannis, par exemple, entre autres questions qui se posent après avoir fermé le livre.
Ma lecture m'a presque lassée, j'ai même sauté des passages à partir du milieu du roman, tant je m'ennuyais. 
Une chose m'a choquée : la violence, non seulement envers les gens, réduits en esclavage, mais aussi envers les animaux. Ces descriptions d'animaux se jetant dans la mer, ces massacres, jusqu'aux insectes que l'on broie pour fabriquer des colorants, c'est détestable, je ne supporte pas. Il n'y a aucune douceur dans ce roman. 
Une belle histoire d'amitié, mais sans plus.


Voulez-vous participer au petit jeu sympa proposé dans le précédent billet ? Je vous en remercie ! 

lundi 20 août 2018

UN LIVRE, UN THE...




Mon premier Valentin Musso ! J'espère que ce roman est bourré de suspens, un polar comme je les aime, en tout cas il est fort bien noté sur Babelio, donc, "cela devrait le faire" lol, je me ferai mon propre avis et vous en parlerai ici.
En attendant, on va faire un jeu... Cela vous dit ? 

Un jour, je ferai une vidéo (ou plusieurs) où je vous présenterai mes livres, dans le jargon Booktube, cela s'appelle un "bookshelves tour" mais on peut le faire de différente façon, ainsi, en attendant ce grand bookshelves tour, je vous demande de me donner 2 chiffres dans vos commentaires, soit un chiffre qui correspond au numéro de l'étagère et un second au numéro du livre qui s'y trouve. 
Par exemple : 4 - 3  : 
4e étage, 3e livre : 
Et là on trouve : 
"Nature Morte" de Louise Penny (on tombe sur la biblio des polars), dont j'ai déjà parlé il y a quelques temps sur ce blog (d'ailleurs, j'ai d'autres Louise Penny à lire prochainement, je vais me régaler...)
J'attends vos chiffres et vos commentaires, merci à vous ! 
Je vous souhaite d'excellentes lectures ! 




samedi 18 août 2018

J'AI LU : FELICITY ATCOCK - TOME 5


Felicity Atcock
Tome 5
Les Anges Battent la Campagne
Sophie Jomain
Editions J'ai Lu
Urban Fantasy


La plupart des gens ont une famille bien comme il faut. Moi, non. Mon fils a des super pouvoirs, ma tante est un vampire, et mon père est gardé prisonnier en enfer. Si j'avais eu le caractère de ma mère, je serais restée bien tranquille chez moi, mais manque de bol, je suis le portrait craché de mon géniteur. C'est pourquoi je vais aller le chercher au sous-sol, serrer la pince à Satan et lui faire faux bond dans la foulée. Avec un peu de chance, je m'en sortirai indemne. Enfin... presque.

MON AVIS 
(Sans Spoiler)

Yiiiiihaaaaa ! J'ai retrouvé l'humour du tome 1, l'innocence de notre héroïne en moins, car depuis qu'elle a rencontré son ange, son demi-démon, et toute la clique, Felicity a eu sa part d'émotions en tout genre et son lot de soucis. Plus courageuse que jamais, plus mature, (c'est normal, elle a un enfant, un joli bébé avec tout plein de pouvoirs à canaliser...), mais aussi plus responsable, plus déterminée, bien qu'elle ait toujours eu la tête sur les épaules malgré une petite dose de désinvolture. La voici entraînée en Enfer, (carrément !) de son plein gré, et ceci, pour sauver son père, emprisonné dans les limbes.

On ne voit pas passer les pages tant on les tourne vite, j'ai adoré ce tome 5, mené tambour battant, pimenté de surprises, avec l'humour et l'auto-dérision de l'héroïne en sus, mais quelle horreur juste avant la fin ! Ah non ! J'espère qu'elle va retrouver la personne qui va désormais lui manquer et manquer au lecteur... Ensuite, à la toute fin du roman, quel rebondissement ! On en a le souffle coupé ! Quelle apothéose ! J'enchaîne tout de suite avec le tome 6, (surement épique, car c'est, hélas, le dernier tome de la saga... Snifff...) je ne peux, ni ne veux, attendre.  

La plume de l'autrice est toujours aussi rythmée, addictive, agréable, fluide et disons le : magique ! On se laisse totalement emporter dans l'univers de Felicity et on a quasiment envie de sauter dans le livre pour rejoindre toute l'équipe, si c'était possible, car on ne s'ennuie jamais chez elle, sans oublier tous ces détails très britanniques, la pluie, le thé, le feu dans la cheminée, le jardin, les chocolats... Un délice !

mardi 14 août 2018

UN LIVRE, UN THE...


Petits Romans Noirs Irlandais
Collectif
Editions Rivages Noirs
Policier


On change de pièce, donc de décor, (oui, il y a des bibliothèques partout chez moi lol), on change de thé aussi, (thé vert bio cette fois-ci), je suis passée chez mon pâtissier préféré pour un tiramisu aux fruits rouges, et on ouvre une anthologie de nouvelles policières irlandaises (pour qui me connait sait ô combien j'aime ce pays) écrites par les plus grands écrivains de l'Eire, James Joyce, Liam O'Flaherty, Sean O'Faolain, Elisabeth Bowen, Peter Cheney...
A suivre... On en reparle plus tard, le temps de terminer le tome 5 de Félicity Atcock, les Els et La Fille d'Encre et d'Etoiles.

vendredi 10 août 2018

J'AI LU : LES SORCIERES DU CLAN DU NORD TOME 1


Les Sorcières du Clan du Nord
Tome 1 :
Le Sortilège de Minuit
Irena Brignull
Gallimard Jeunesse
Fantastique




Deux mondes que tout oppose, une grande amitié, une histoire ensorcelante. Poppy, adolescente rebelle, se fait renvoyer de tous les lycées qu'elle fréquente. L'innocente Clarée a du mal à se faire accepter par sa communauté secrète de sorcières. 
Leurs chemins n'auraient jamais dû se croiser. Pourtant, elles deviennent inséparables. Et la rencontre avec le mystérieux Léo achèvera de bouleverser leurs destinées. 
Mais y a-t-il une frontière entre magie et réalité ?



MON AVIS 
(Sans Spoiler)

Une plume très travaillée, élégante et adroite, au service de ce roman pour lequel je n'ai ressenti aucun plaisir de lecture... 
L'univers est sombre, sans espoir, sans lumière, pas inintéressant pour autant, mais je n'ai pas accroché. Je n'ai pas trouvé attachantes Poppy et Clarée, les héroïnes de l'histoire aux destins entremêlés, pas plus que leur mystérieux ami Léo, et encore moins leurs entourages respectifs. 
Je n'ai pas ressenti de curiosité et j'ai abandonné ma lecture à la page 200, après avoir persévéré, car ce roman m'a déplu dès les premières lignes. J'ai donc arrêté sans savoir si le mensonge serait découvert, si Clarée et Poppy retrouvaient leurs véritables destins. Il n'y avait aucune action, sinon la mort cruelle d'un chat et ça, je ne supporte pas. 
Entre la jalousie de la sorcière machiavélique et puérile, initiatrice de l'odieux sortilège, point de départ de toute l'histoire, et la mélancolie présente à chaque page, ce roman baigne dans une atmosphère lourde et ne comporte aucune jolie surprise. 
Je me suis tellement ennuyée...

jeudi 9 août 2018

UN LIVRE, UN THE...


Sherlock, Lupin et Moi
Tome 1 :
Le Mystère de la Dame en Noir
Irène Adler
Iacopo Bruno
Editions Albin Michel
Policier Jeunesse


Eté 1870, Sherlock Holmes, Arsène Lupin et Irène Adler font connaissance à Saint-Malo lors de leurs vacances au bord de la mer, lorsqu'un corps s'échoue sur une plage voisine... Nos trois jeunes ados vont alors se retrouver au milieu d'une enquête criminelle. Un collier de diamants a disparu, le mort semble avoir deux identités et une sombre silhouette rôde, la nuit, sur les toits de la ville... 
Souvent, certains titres dits "Jeunesse" sont tout aussi passionnants qu'un livre de la catégorie "adulte" ou Young Adult, (YA.)  Je lis tout autant de livres classés "Jeunesse" que de livres classés "Adultes", l'imagination des auteurs emmène le lecteur bien au delà de ce qu'il croit trouver, et j'aime me laisser surprendre, me laisser embarquer, et voyager, c'est ça, un livre...
Je vous souhaite de très belles lectures...

samedi 4 août 2018

J'AI LU : LES DETECTIVES DE YORKSHIRE - TOME 1


Les Détectives du Yorkshire
Tome 1 : 
Rendez-Vous avec le Crime
Julia Chapman
Editions Rober Laffont
Collection La Bête Noire
Policier

Quand Samson O'Brien débarque sur sa moto rouge à Bruncliffe, dans le Yorkshire, pour y ouvrir son agence de détective privé, la plupart des habitants voient son arrivée d'un très mauvais oeil. De son côté, Delilah Metcalfe, génie de l'informatique au caractère bien trempé, tente de sauver de la faillite son site de rencontres amoureuses. Pour cela, elle décide de louer le rez-de-chaussée de ses locaux. Quelle n'est pas sa surprise quand son nouveau locataire se révèle être Samson ? et qu'elle découvre que son entreprise porte les mêmes initiales que la sienne ! Les choses prennent un tour inattendu lorsque Samson met au jour une série de morts suspectes dont la piste le mène tout droit... à l'agence de rencontres de Delilah !


MON AVIS
(sans spoiler)


So british ! J'adore les polars anglais de la catégorie "cosy mysteries", celui-ci a même des petits accents d'Agatha Raisin, c'est sympathique et j'aime tellement le cadre. La plume de Julia Chapman, très habile, embarque le lecteur dans les vallées voisines de Leeds. Ce tome où les bases sont posées, car on va suivre nos deux héros et leur village à travers les enquêtes, est le premier d'une série prometteuse "Les Détectives du Yorkshire".

Samson O'Brien revient sur sa moto rouge pour ouvrir une agence de détectives à Bruncliffe, dans le Yorkshire. Il n'est pas particulièrement le bienvenu, suite à la manière dont il est parti, 14 ans plus tôt, surtout quand Delilah Metcalfe, la propriétaire à qui il loue le rez-de-chaussée, s'aperçoit que c'est à lui qu'elle a loué ce local et que le nom donné à l'agence d'enquêtes de Samson comporte les mêmes initiales que la sienne, une agence de rencontre. 

Delilah vit avec un chien, Calimero, celui-ci adore Samson dès la première mise en présence, Delilah laisse donc Samson manger un biscuit pour chien lors de l'arrivée de la première cliente, à qui elle doit préparer un thé à la demande du détective ! C'est dire si l'ambiance est délicate entre les deux protagonistes. Inutile de préciser que Delilah, la propriétaire de l'agence de rencontres, participe déjà à l'enquête en notant sur un calepin tout ce que dit la cliente... 

L'intrigue démarre en douceur, sur de simples présomptions, monte crescendo tout au long du récit pour arriver au point culminant du suspens où on ne lâche plus le livre car l'autrice a habilement brouillé les pistes jusqu'au dénouement, bien que certains indices soient disséminés tout au long de la lecture. 
Les personnages secondaires, souvent pittoresques, sont très bien décrits, on ne les confond pas malgré leur nombre, et puis à La Toison, le pub du village, c'est un petit peu "radio bistrot" à l'anglaise, l'humour n'est pas en reste.

Les histoires, passées et présentes, des deux principaux personnages viennent se greffer sur l'enquête, on en sait un peu plus sur Samson et Delilah. Je vais me procurer le tome 2, car j'ai hâte de retrouver les décors du Yorkshire si joliment décrits par l'autrice et suivre une autre enquête de nos deux limiers car j'ai du mal à les quitter !