jeudi 8 novembre 2018

J'AI LU : PETITS ROMANS NOIRS IRLANDAIS


Petits Romans Noirs Irlandais
Collectif
Peter Haining (éditeur scientifique)
Editions Rivages Noirs
Policier - SF



Cette anthologie de 18 nouvelles policières, pour la plupart inédites, réunit les plus grands écrivains irlandais : James Joyce, William Trevor, Liam O’Flaherty, Elisabeth Bowen, Brendan Behan, Lord Dunsany, Flann O’Brien, Sean O’Faolain, Nicholas Blake (alias le poète Cecil Day Lewis) sans oublier Peter Cheyney. Crimes passionnels, histoires de détectives, meurtres et cambriolages sont illustrés ici par des textes allusifs, cruels, humoristiques, poétiques, ou parfois tragiques qui réjouiront les amateurs à l’affût de curiosités littéraires. 



MON AVIS
(Sans Spoiler)

Petits romans noirs irlandais... Dans cette compilation, il y a du noir nuancé, du noir tranche de vie, du noir triste, du noir tragique et même du noir plus sombre que la Guiness, mais dans l'ensemble, entre crimes, cambriolages et histoires glauques, ces dix-huit nouvelles policières sont vraiment noires de chez noir ! Une seule relève du Fantastique : "La Femme de mes Rêves" de Peter Cheney. 
Ces récits vont du Moyen-Âge à nos jours, mais les dates de parution des nouvelles ne sont pas signalées.
La nationalité irlandaise des auteurs a été le mode de sélection pour réunir ces auteurs, déjà tous célèbres mais pas toujours dans le genre policier, comme par exemple James Joyce. Une courte biographie des auteurs est fournie à la fin du livre. 

Les plumes sont efficaces, et la noirceur aussi. Les nouvelles sont composites et diversement passionnantes, le ton également, puisqu'il s'agit d'un livre collectif, et l'intérêt de la lecture varie plus ou moins selon les plumes des auteurs. 
L'atout réside dans l'alternance de ton et de sujet, mais certaines nouvelles correspondent plus ou moins aux attentes d'un lecteur donné que d'autres. Ces crimes, délits, et petites curiosités littéraires aboutissent à une lecture agréable malgré tout.

2 commentaires:

  1. hello
    interessant , je note , j'aime bien les romans noirs , avec des noms bien Irlandais
    je t'ai répondu sur FB pour le pachmina
    gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lecture agréable car les plumes sont belles, mais on s'ennuie un peu si on cherche un roman à suspens, car il est très modéré...
      Je viens de répondre à ton message sur FB au sujet du pashmina :-)
      Gros bisous Edith et bon dimanche !

      Supprimer